QU'EST CE QU'UN ARCHITECTE DPLG ?

Commençons par le commencement, DPLG signifie « Diplômé Par Le Gouvernement ».

Ce n’est qu’en l’an 1867 et grâce au travail de l’école des Beaux-Arts, que le métier d’architecte a été reconnu et encadré par un diplôme d’état délivré par l’école des Beaux-Arts.

Le titre DPLG apparait officiellement en 1914 par décret mais ce n’est réellement qu’en 1941, à la création de l’Ordre des Architectes, que le diplôme est imposé et l’inscription à l’ordre obligatoire. A partir de cette date le diplôme DPLG est reconnu comme un gage de qualité puisqu’il demande 7 ans d’études.

Jusqu’en 2007 l’obtention du titre DPLG ainsi qu’une assurance professionnelle étaient obligatoires pour pouvoir exercer le métier d’architecte. Les architectes DPLG pouvaient ainsi exercer la maîtrise d’œuvre en nom propre et donc endosser toutes les responsabilités quand à la réalisation d’un projet d’architecture de plus de 170m².

architecte AAPL Var

Quelles différences entre un architecte DPLG et un architecte DE ?

Depuis 2007 le diplôme DPLG n’existe plus et les architectes sont maintenant « diplômés d’Etat (DE) ». Il n’y aura donc plus jamais de nouveaux Architectes DPLG.

Avant 2007 le diplôme DPLG demandait 7 ans d’études en école d’architecture avec une mise à l’épreuve pour obtenir le diplôme. Les architectes DPLG sont inscrits à un ordre régional des architectes et cotisent à l’ordre national des architectes. Ils sont aussi obligés d’avoir une assurance professionnelle de type « décennale » et « biennale » couvrant les dommages suite à une maitrise d’œuvre. Ils peuvent aussi prendre des projets de plus de 170m².

Depuis 2007, les architectes DIPLOMES D’ETAT n’ont plus que 5 ans d’études et n’ont pas le droit de faire de la maitrise d’œuvre. Cependant ils peuvent obtenir une habilitation dans une grande école d’architecture (nommée HMONP) pour le faire, contre une mise en situation professionnelle de 6 mois et 150H de cours en alternance.

Histoire du diplôme DPLG

Le diplôme d’architecture a connu plusieurs évolutions depuis le XIXe siècle.

  • À la demande des élèves de l’École des Beaux-arts, le premier diplôme d’architecte a été créé en 1867. Le but étant la structuration de la profession face à la concurrence des ingénieurs.
  • Les diplômés de l’École des Beaux-arts ont créé la Société des architectes diplômés du gouvernement ou SADG pour se rassembler en 1877.
  • Le titre d’architecte DPLG n’a fait son apparition que le 13 mars 1914 par un décret officiel. Ce décret a fait l’objet de quelques modifications par la suite.
  • Le 31 décembre 1941, l’Ordre des Architectes voit le jour et il fallait posséder le diplôme d’architecture et s’inscrire à l’ordre des Architectes pour bénéficier du titre architecte DPLG.
  • Jusqu’en 2007, un architecte DPLG se devait de souscrire à une assurance professionnelle pour exercer en tant qu’architecte et en tant que maître d’œuvre en nom propre sur les projets d’architecture de plus 170 m².
  • En 2007, le titre architecte DPLG est définitivement remplacé par architecte DE ou diplômé d’État, induisant aussi des changements majeurs dans le parcours d’études.

Architecte DE, l’architecte sans la maitrise d’œuvre

L’architecte DE est un diplômé d’architecture qui a obtenu son diplôme après l’année 2007. Cela signifie qu’il a validé un Master dans une école d’architecture comme l’ENSA, l’INSA ou l’ESA, conformément à la réforme universitaire LMD (Licence, Master, Doctorat) en vue de l’harmonisation des diplômes en Europe. Par contre, il ne possède pas le titre d’architecte, on dit qu’il est « titulaire d’un Diplôme d’État en architecture ». Il n’est pas inscrit à l’Ordre des Architectes.

Le cursus de l’architecte DE diffère donc de celui de l’architecte DPLG. Le diplôme d’architecture DE est délivré à l’issue de 5 ans d’études (BAC + 5) alors que le DPLG est obtenu après 7 ans d’études (BAC + 7) et une mise à l’épreuve. Seul l’architecte DPLG jouit de l’habilitation à la maîtrise d’œuvre.

Concrètement, un diplômé d’État d’architecture n’a pas le droit d’intervenir en qualité de maître d’œuvre sur un projet d’architecture. Autrement dit, il ne peut endosser la responsabilité d’un projet en son propre nom sur toute construction de plus de 150 m². Il peut seulement exercer en tant que fonctionnaire ou bien travailler au sein d’une agence.

La nouveauté, le diplôme architecte DE-HMONP

L’Habilitation à l’exercice de la Maîtrise d’Œuvre en son Nom Propre (HMONP) est la licence d’exercice indispensable à un architecte DE pour s’inscrire à L’Ordre des Architectes et pratiquer la maîtrise d’œuvre. Ce nouveau diplôme est l’équivalent du DPLG aujourd’hui.

Pour obtenir le diplôme architecte DE-HMONP, il faut suivre une année d’étude en alternance (séminaires + stage) après le master ou bien accomplir 3 ans d’expérience en agence d’architecture et passer une VAE ou Validation des Acquis de l’Expérience.

L’architecte DE-HMONP peut ensuite prêter serment auprès de l’Ordre des Architectes. Il est habilité à la maîtrise d’œuvre comme l’architecte DPLG. Il est également tenu de souscrire une assurance décennale et biennale. Ce diplôme lui permet d’exercer en libéral ou bien dans un cabinet d’architectes.

L’architecte DPLG et l’architecte DE-HMONP peuvent tous deux exercer en tant que maître d’œuvre sur un projet d’architecture à la demande du maître d’ouvrage. Que ce soit pour une nouvelle construction, un projet de restructuration ou des travaux d’extension sur des immeubles, des maisons individuelles, des locaux commerciaux et professionnels, l’architecte peut diriger et assurer le bon déroulement du chantier.

Quel diplôme pour devenir architecte DPLG ?

Généralement, ce sont les étudiants ayant obtenu le baccalauréat scientifique qui sont les plus enclins à embrasser ce parcours. Mais les mentions baccalauréat générales peuvent aussi se présenter. L’accès aux écoles se fait par la voie de concours. En tout, il faut 5 à 6 ans d’étude pour exercer librement le métier d’architecte DLPG / DE en toute liberté.

Les diplômes d’architecte

Après le bac, la première étape obligatoire est de faire trois années d’études en architecture en vue d’obtenir une licence. Après cela, il faut passer 2 ans pour valider le diplôme d’État d’architecte ou DEA. L’aspirant peut alors exercer le métier d’architecte à partir de ce moment-là en tant que salarié dans une agence ou dans une entreprise d’architecture.

Pour exercer en toute liberté, il faut obtenir l’habilitation à la maitrise d’œuvre en son propre nom ou encore la HMNOP. Cette habilitation n’est accessible qu’à partir d’un bac + 6. Il faut donc passer un an d’études avant d’obtenir cette habilitation. Elle vous ouvrira entre autres les portes de l’Ordre des Architectes.

En outre, il est aussi possible pour certains profils détenant une licence de se réorienter vers l’architecture après une licence. Ils devront poursuivre les deux années d’études pour valider le diplôme.

Les diplômes de spécialisation

Pour aller plus loin, l’architecte DPLG peut également poursuivre sa spécialisation dans le design, l’architecture navale, les projets urbains ou dans le patrimoine. Ces spécialisations requièrent un diplôme obtenu après 3 années supplémentaires, donc un Bacc + 8.

Quelques diplômes pour compléter la formation :

  • DPEA : diplôme propre aux écoles d’architecture avec les spécialisations supplémentaires
  • DSA : diplôme de spécialisation et d’approfondissement 2 ans après un DEA.
Architect Bangkok Midtown Hotel Plan

Dans quelles écoles poursuivre sa formation ?

Pour devenir architecte, l’aspirant peut poursuivre sa formation dans plusieurs écoles d’architecture dans le pays. En France, 20 écoles supérieures nationales permettent d’obtenir un master en architecture, à savoir :

  • École Nationale Supérieure de l’Architecture ou ENSA de Paris-Belle Ville
  • ENSA de Paris-Malaquais
  • ENSA de Paris Est
  • ENSA de Paris Val de Seine
  • ENSA de Versailles
  • ENSA de Paris-La Villette
  • ENSA et de paysage de Bordeaux
  • ENSA de Bretagne
  • ENSA de Grenoble
  • ENSA de Clermont-Ferrand
  • ENSA de Lille
  • ENSA de Lyon
  • ENSA de Marseille
  • ENSA de Montpellier
  • ENSA de Nantes
  • ENSA de Normandie
  • ENSA de Saint-Étienne
  • ENSA de Strasbourg
  • ENSA de Toulouse

 

Deux autres établissements délivrent également des diplômes reconnus et  équivalents aux diplômes d’ENSA, à savoir l’Institut National de Sciences appliquées de Strasbourg et l’École supérieure d’Architecture à Paris.

Quelques grands noms de l’architecture moderne

Le métier d’architecte moderne a révolutionné l’industrie de l’habitat dans les années 1960. Parmi les grands pionniers de ce mouvement, on peut citer Anne Jacobsen, Le Corbusier, Jacob Bakema, Richard Neutra, Oscar Niemeyer ou encore Alvar Alto. Ils sont à l’origine de l’architecture moderne comme les toits-terrasses, les pilotis et bien d’autres. D’autres architectes internationaux plus récents sont également inscrits dans l’histoire de l’architecture, à savoir Ma YansongEileen Gray, Alvaro Siza ou encore Philip Johnson.

Références et ressources

Pour les aspirants architectes ou pour ceux qui ont déjà embrasé ce métier, il est possible d’approfondir les connaissances et de se former grâce aux nombreuses ressources sur Internet. Le portail francophone des bibliothèques d’école d’architecture et de paysage ou Archirès dispose d’une bibliothèque numérique qui référence les livres et les sites des écoles d’architecture.  De nombreuses cartes, vidéos sont également disponibles pour les étudiants en préparation de leur diplôme d’architecture. Voici quelques plateformes de diffusion d’articles, études ou encore conférences sur l’architecture :

articles similaires

LOGEMENTS BANDOL

Comment choisir son architecte ?

Comment choisir son architecte ? Vous êtes fin prêt à lancer votre projet de construction ou de rénovation de …

CAMPING LE LAVANDOU

Quand le recour à un architecte est-il obligatoire ?

Quand le recour à un architecte est-il obligatoire ? Entreprendre des travaux de construction, d’extension ou de rénovation, …